Accueil > Interviews > Interview de FPVRacer

Interview de FPVRacer

Site francophone pour la communauté du drone de course, FPVRacer.fr est l’endroit où il faut se rendre qu’on soit débutant ou expert en terme de course. Voici l’interview : 

unnamed

 

Allo Drone : Comment est né fpvracer ?

FPVRacer : Fpvracer.fr à été fondé il y a un peu moins d’une année maintenant, en même temps que ma découverte et ma passion pour le FPV Racing. 
J’ai eu la volonté de créer un espace de rencontre convivial et d’échange entre les pratiquants de cette nouvelle discipline en forte expansion. 
J’ai été rejoins depuis, par d’autres pilotes, qui disposent sur fpvracer.fr, de ressources techniques et d’outils, pour par exemple, diffuser les photos et les vidéos de leurs exploits. 
Nous avons toujours eu la ferme volonté que fpvracer.fr reste ouvert et accessible aux débutants, qui trouverons toujours chez nous une écoute et des réponses à leurs questions. 
Nous n’oublions pas que un jour, comme tout le monde, nous avons du commencer et partir de zéro. 

 

Allo Drone : Etiez-vous d’abord fan de courses ou de drones ?

FPVRacer : J’ai toujours été attiré par le modélisme sur toutes ces formes, mais le budget nécessaire et les contraintes de lieux de pratique, ont été un frein important. 
Avec l’avènement du FPV Racing la donne à changé. Aujourd’hui avec un budget d’environ 500 euros ont peut se lancer seul dans son coin ou à plusieurs, pour découvrir les sensations incroyables qu’il nous procure. 
Les crashs ne sont plus une hantise et sont même devenus quasiment inévitables pour progresser. On peut changer à peu de frais les composants de sa machine, on trouve par exemple des moteurs brushless pour débuter à moins de 10 euros. 
Après bien sûr, plus on progressera, plus on voudra investir dans du matériel onéreux et performant, mais le FPV Racing reste avant tout une activité accessible. 

 

Allo Drone : Existe-t-il déjà des courses en France ?

FPVRacer : Oui bien sûr, les Français ont d’ailleurs été parmi les précurseurs dans ce domaine. Qui n’a pas vu la fameuse vidéo à la Star Wars style des gens d’Airgonay ? 
Depuis la discipline à connu un très fort essor et cette année le championnat du monde, le FPV AIR RACE, aura lieu au domaine du Planet, dans le Var. Il rassemblera les plus grands pilotes mondiaux, ainsi même qu’une équipe de l’Armée de l’Air française. 

unnamed

Allo Drone : Est-ce un sport qui ramène beaucoup de monde ?

FPVRacer : Oui, de plus en plus de monde se passionnent pour Le FPV Racing après l’avoir découvert. 
Les sensations que vous ressentez vous sont totalement inconnues jusqu’alors, car vous pilotez votre racer comme si vous étiez à bord. Vous allez de plus en plus vite, vous cherchez constamment de nouvelles trajectoires et tentez les figures les plus folles. 
Le fait aussi de construire de vos propres mains votre racer et de le faire voler ainsi est extrêmement gratifiant. 
Cependant, il faut savoir que les limites techniques de la transmission vidéo FPV, restreignent actuellement le vol à 8 pilotes simultanément. 

 

Allo Drone : Est-ce que ce sport est un rassemblement de passionnés ou y’a-t-il de plus en plus de nouveaux adeptes ?

FPVRacer : Les deux je pense, car la plupart de ceux qui découvrent le FPV Racing deviennent de véritables mordus, ils ne pensent plus qu’à ça, en tout cas c’est mon cas !

 

Allo Drone : Est-ce que cette activité est reconnue comme un sport en France ?

FPVRacer : Oui, des courses officielles de FPV Racing ont lieu cette année, sous l’égide de la Fédération Française d’Aéromodélisme (FFAM).
A ce propos, le Trophée de France 2016 aura lieu les 20 et 21 août à Rochefort dans le cadre des championnats de France pour les 50 ans de la FFAM.

unnamed2

 

Allo Drone : Faites-vous face à des problèmes quant aux législations françaises ?

FPVRacer : Ce fut le cas dans le passé, où l’on devait faire face à une réglementation contraignante et inadaptée.
Heureusement les choses ont évolué dans le bons sens cette année pour les pratiquants.
Tous les pilotes comprennent qui doivent voler responsable, hors des agglomérations, loin du public et des habitations pour ne pas prendre de risques inutiles et ainsi éviter les problèmes.
Reste le fait que nous avons beaucoup difficultés pour trouver des lieux adaptés et sûrs, dans des régions très urbanisées comme la Côte d’Azur par exemple.
Il faut souvent rouler longtemps et loin de tout pour trouver le spot idéal.

 

Allo Drone : Faut-il avoir une certaine expérience des drones pour faire cette activité ?

FPVRacer : Non, je ne le crois pas. Pour ma part, je me suis lancé dans le FPV Racing sans avoir jamais piloté un drone grand public et cela n’a pas été un handicap. Les débutants trouveront beaucoup de ressources sur les forums et les sites spécialisés, pour les aider à se lancer dans l’aventure.
Cependant ceux qui ont déjà une expérience dans l’aéromodélisme pourront avoir, je pense, un certain avantage dans la conception et la prise en main de leur racer.

 

Allo Drone : Quel est le futur pour fvpracer ?

FPVRacer : Nous espérons élargir notre public en attirant de nouveaux pilotes débutants ou confirmés, pour continuer à partager nos idées et nos réalisations. Nous tenons à garder cet esprit convivial d’échange car nous nous prenons pas du tout au sérieux, nous avons tous encore beaucoup à apprendre.

 

unnamed4

 

Allo Drone : Comment voyez-vous 2016 ?

FPVRacer : Je pense que 2016 sera une année charnière pour le FPV Racing. De plus en plus de sociétés et d’industriels investissent le secteur pour répondre à la demande. De nouveaux châssis et des équipements voient sans cesse le jour. Les progrès techniques et les nouvelles innovations qui en découleront devraient profiter à tous les pratiquants. Les meilleurs d’entres nous devraient aussi trouver plus facilement des sponsors et la compétition pourrait devenir féroce. Cependant l’arrivée de capitaux et la professionnalisation du FPV Racing pourrait être à double tranchant. Nombreux sont les sports qui ont connu des dérives quand l’argent et le profit rentrent en ligne de compte. Espérons que le fair-play et la convivialité entre les pilotes demeure et reste ce qu’elle est aujourd’hui.

 

Allo Drone : Que pouvons-nous vous souhaiter pour 2016 ?

FPVRacer : De faire de nouvelles rencontres, de continuer à progresser et à apprendre des autres et surtout de prendre encore beaucoup de plaisir avec le FPV Racing ! 

 

Allo Drone : Merci pour vos réponses et pour cette interview ! 

unnamed5

 

Pour plus d’informations, de conseils ou même pour découvrir si vous ne connaissez pas encore, vous pouvez vous rendre sur leur site : fpvracer.fr

 

unnamed9

 

Vidéo : Crash Session 

 

Vidéo : Drone FPV et Freestyle 

 


Notez cet article :
Interview de FPVRacer 5.00/5 - 3 votes




Partagez cet article :

Auteur : Allo Drone


Commentaires :




Rejoignez
la communauté
Allo Drone


+ de 30 000 membres

+ le kit drones offert


Qu'est ce qu'un vol en immersion ?